top of page

4 équipes aux 24h rollers du Mans


BIP BIP BIP BIP !!!

La cruelle et stridente sonnerie du téléphone à 2h du mat'

S’asseoir, puis se lever. Enfiler sa combi', avec une telle chaleur, elle a eu le temps de sécher, c'est pas si mal. Avaler quelque chose. Un truc qui passe... un oeuf ? et un morceau de pastèque, tiens pourquoi pas... et puis un litre de flotte.


Remettre ses idées en place...

"Mais qu'est ce que je fous là" ?

Non, ne pas remettre ses idées en place...


Enfiler son casque, ses patins, mouillés de sueur, qu'on a abandonné 3h plus tôt. Nouer les lacets... et puis patiner, pour s'échauffer, se réveiller un peu.


Il a beau être 02h du mat', ça grouille. Des patineurs partout. Des coachs, chronos à la main, qui renseignent sur les temps, le classement. Des patineurs assis, un peu hébétés, qui attendent leur relais. Il y a les pros, qui on l'air même pas fatigués, et puis ceux-là mode cool, sourire aux lèvres, l'air un peu stone, qui découvrent l'épreuve. Il y a aussi les petits jeunes , qui dorment, ils voulaient rester pour les copains, mais Morphée a gagné. D'autres dans la zone moquette, qui s'élancent et hop, se font propulser sur la piste. Et puis aussi les solos, des grappes de solos, qui continuent, qui tournent et tournent encore, montent et descendent le Dunop... tout à l'heure l'un d'entre eux a fêté son 1000ème tour. 1000 tours. 1000 tours de 4,185 km ! 4185 km sur cette piste du circuit Bugatti ! Depuis le temps qu'il vient sur cette course, il vient de boucler son millième. Truc de fou.


Et puis c'est à son tour, passer dans la zone moquette, dans son sas, guetter son coéquipier, le voir arriver, oui, c'est bien lui ! Alors à son tour s'élancer, entendre le "lààà !", le cri du copain qui vous transmets tout son élan, son énergie, et hop, être à son tour propulsé, tout droit en direction du Dunlop, patiner, patiner, patiner encore et encore, prendre une roue, prendre un relais, que plaisir cette glisse, quel pied cette piste ! Quelle course fantastique !


C'est ça les 24h du Mans roller, le vivre de l'intérieur. Cette course à faire au moins une fois dans sa vie. Cette ambiance, ces milliers de patineurs qui se retrouvent là, chaque année le dernier week-end de juin, pour faire la fête, par défi, parce que c'est une référence universelle. L'ambiance de la zone paddock, du village, du camping. Monter sur la passerelle du podium, et faire péter le champagne ! Quel joie partagée !


Alors quand on fait partie d'un club et qu'on aligne 4 équipes, qui passent le week-end ensemble, qui vivent ensemble et avec tous les autres un laaarge éventail d'émotions, forcément on ressort de là avec l'envie d'y revenir, une bonne dose de fatigue, quelques bobos, et du mal à se remettre au boulot le lundi matin...


Ce qui fut le cas pour notre dream team d'AM Sports ! Et oui, c'est 4 équipes de 9 à 10 patineurs qui se sont alignées au départ de cette mythique épreuve des 24h rollers :

- Roller Marathon Dijon hommes

- Roller Marathon Dijon femmes

- Roller Marathon Dijon masters

- Les flèches revêches


Les trois premières équipes pour viser clairement un podium, et les flèches pour le fun !


Sans oublier bien sur l'équipe de choc logistique/coach, pour préparer à manger, prendre les chronos, dorloter nos athlètes...


Notre top élite masculine, composée de Charly, Doucelin, Elphège, Adrien, Olivier, Didier, Boris, Sebastien, Hugo et Valentin termine au lancé de patin sur la ligne, 4ème équipe au scratch, et 3ème en catégorie prestige avec 212 tours au compteur, soit 887.220 km parcourus ! Ils ont tout donné mais ont assez souffert de l'alliance des trois premières équipes (